Librairie Charybde : Fictions - Romans, nouvelles

8 rue Riesener
75012 Paris

M° Montgallet (ligne 8)

tel. 06.24.64.22.08

Nouveaux horaires
à partir de septembre 2018 :

jeudi / vendredi 12h - 20h
samedi 10h - 20h

Librairie Scylla : SF Fantasy Fantastique - Livres neufs & occasions - Achat-Vente

La collection du mois - épisode 2


Pour ce deuxième épisode, une institution des plus importantes pour la SF en général et pour la nouvelle en particulier :

Revue Fiction 

412 numéros publiés par les éditions Opta d'octobre 1953 à février 1990. Très vite, le rythme est mensuel et le reste longtemps, plus de 20 ans. À partir de 1975, il y aura un numéro de moins par an, une seule publication pour juillet et août. Peu de temps après, les parutions deviennent un tout petit peu moins régulières, entre 9 et 11 livraisons entre la fin des années 70 et le début 80. Enfin, il se passera presque 5 mois entre la sortie de l'avant-dernier et du dernier numéro, celui-ci envoyé uniquement aux abonnés.

Adossée à la revue américaine The Magazine of Fantasy and Science-Fiction, elle y puise toutes ses nouvelles anglo-saxonnes en y ajoutant de plus en plus de textes d'auteurs français. Et ça sera même sa seule source d'approvisionnement pour les traductions durant les 15 premières années de son existence. 

Le sous-titre d'origine ouvre le champ au fantastique aussi bien qu'à la SF : "La revue littéraire de tous ceux qui s'intéressent à la fiction romanesque dans le domaine de l'étrange, du fantastique, du surnaturel, et de l'anticipation scientifique". C'est presque de la poésie...

Ainsi, dès le numéro 1, on y trouvera La Main, une nouvelle de Maupassant et dans le numéro 2, La Cantatrice de Maurice Renard.

En presque 37 ans, la revue a muté plusieurs fois. Grand changement de la maquette de couverture à partir du 101, puis au 158, ensuite au 230, enfin au 356 (avec un passage au format poche tout en conservant la présentation au 366). 

À noter : 
Dans le numéro 29, la nouvelle Escamotage de Matheson ne fut pas célèbre seulement en raison de ses grandes qualités intrinsèques, mais aussi parce que l'imprimeur, croyant réparer un oubli, a complété le texte qui devait rester inachevé. Cet ajout lui faisant bien entendu perdre une grande partie de sa puissance.

Le numéro 126 - spécial Jean Ray - est réputé le plus rare alors que les 12 derniers de la série le sont réellement beaucoup plus, surtout le 412...

Dans le numéro 244 d'avril 1974, le rédacteur en chef de l'époque, Alain Dorémieux, publie un petit encadré à propos de l'envoi des nouvelles en vue d'une publication, déclarant qu'il "croulait sous des piles de manuscrits français à lire" et que même un texte génial devrait attendre plusieurs années avant d'être publié et de conclure - ce qui fit scandale à l'époque - par : "Alors... reconvertissez-vous, recyclez-vous, lancez-vous dans la culture de la pomme de terre. C'est sain et c'est rentable..." Et ça n'est pas la seule sortie célèbre dans la revue.

Stéphanie Nicot y alla aussi de son coup de gueule dans la rubrique "Libres propos" du numéro 333 d'octobre 1982. Dans un article intitulé "Heroic-fantasy : le temps des petites frappes est venu !", elle déplore  : "Malheureusement, ce qui est déterminant dans le domaine de l'édition SF, ce n'est pas la permanence d'une thématique de qualité : c'est l'invasion du fantastique ringard et surtout de la plus débilitante des sous-catégories du genre : j'ai nommé l'heroic-fantasy !" Pour conclure ce billet d'humeur, elle enfonça le clou : "L'HF est un sous-genre aboli avant d'avoir réellement existé, même s'il envahit aujourd'hui les collections. C'est ailleurs que se joue l'avenir de la SF, s'il lui en reste un !" Ah... Folle jeunesse !

De mai 1959 à août 1984, la revue s'est vue dotée d'une petite sœur : la série d'anthologies thématiques Fiction Spécial, 34 numéros qui ont suivi les présentations de son aînée. Les collectionneurs peuvent ainsi choisir de les intégrer au fil de la série ou de les ranger à part. Les deux premiers étant consacrés aux auteurs français. Le Fiction Spécial n°1 est d'ailleurs la toute première anthologie de SF francophone et ne porte pas de numéro, juste la mention "N° Spécial Hors Série". Ces volumes ne seront numérotés qu'à partir du n° 3.
Le Fiction Spécial le plus recherché est le n° 11, suivi de près par le n° 7.

Beaucoup plus rare, Fiction Sélection regroupait 3 par 3 les premiers numéros de la revue. Elle a vite été rebaptisée Fiction Collection. Il y en a eu au moins 8 : les 7 premiers réunissant du 2 au 22 et le 8e reprenant 23, 24 et 26. Chaque volume reliait les 3 numéros sans leur couverture d'origine mais avec une couverture originale. 

Dans Univers 08, pour accompagner son article "Le créateur de Fiction disparaît" qui n'était pas, comme le voulait une blague, Émile Opta (Opta étant l'acronyme du nom d'une entreprise : Office de Publicité Technique et Artistique) mais Maurice Renault, Jacques Sadoul créa - pour faire une nouvelle blague - une couverture alternative au n° 192. La fausse reproduction était légendée "Voici le plus rare numéro de la revue Fiction. Seuls quelques exemplaires d'essais eurent cette couverture, une autre présentation fut finalement retenue. Comme pour les timbres-poste, cette variété du n° 192 est aujourd'hui particulièrement recherchée." Certains complétistes la cherchent encore.

Presque toutes les collections d'Opta ont eu le même cycle de vie : les tirages ont augmenté sur le cœur de la collection et ont dramatiquement baissé sur la fin. De par leur ancienneté, les premiers numéros sont assez difficiles à trouver en bon état et plus surprenant, mais logique en fin de compte, les plus récents sont véritablement les plus  durs à trouver car bien plus rares. 

Vers la fin, certaines nouvelles ont été reprises de numéros précédents. Jeux dangereux de Marta Randall par exemple est présente au sommaire du numéro 329 et 360 dans la même version (et son excellent roman L'Épée de l'hiver est aussi l'un des plus rares du Club du Livre d'Anticipation). Quant au numéro 358, c'est pas moins de 4 nouvelles publiées déjà dans les n° 310, 311 et 329. Ce qui devait ravir les abonnés restants.

Plus récemment, Les Moutons Électriques ont repris le concept pour 20 numéros et 3 de la sous-collection Fiction Spécial. Publié à un rythme semestriel pendant 10 ans, les derniers numéros ont été édités à tour de rôle par les Indés de l'imaginaire. 

***

Au final, la revue Fiction, c'est plusieurs centaines de nouvelles publiées, d'auteurs cultes comme d'inconnus, encore plus de critiques de livres à un rythme comme on n'en verra plus... Bref, un monument.

La liste des volumes de cette collection disponibles en ce moment dans les stocks de la librairie Scylla est ici. Vous pouvez toujours mettre une alerte sur les ouvrages que vous cherchez et qui ne sont pas en stock en ce moment. Et pour le plaisir : la galerie des couvertures chez Noosfere.

Rendez-vous mercredi 4 décembre pour l'épisode 3...

 

***


Rappel des focus précédents :

1/ Néo Fantastique / SF / Aventure