Librairie Charybde : Fictions - Romans, nouvelles

8 rue Riesener
75012 Paris

M° Montgallet (ligne 8)

tel. 06.24.64.22.08

Nouveaux horaires
à partir de septembre 2018 :

jeudi / vendredi 12h - 20h
samedi 10h - 20h

Librairie Scylla : SF Fantasy Fantastique - Livres neufs & occasions - Achat-Vente

Jean AMILA

Ses pseudonymes : John AMILA

Nationalité FR 1910 - 1995

Jean Meckert est un écrivain français. Il est plus connu sous le nom de Jean Amila, son pseudonyme pour ses romans policiers dans la collection Série noire. Né le 24 novembre 1910 dans le dixième arrondissement de Paris, Jean Meckert grandit en l'absence de son père qui a refait sa vie suite à la Grande Guerre et que sa mère fait passer pour un soldat fusillé pour l'exemple. Suite à l'internement de sa mère au Vésinet, il est placé dans un orphelinat protestant à Courbevoie durant quatre ans. À partir de 1923, il commence son apprentissage dans un atelier de réparation de moteurs électriques. Il enchaîne divers petits métiers jusqu'au déclenchement de la guerre. L'expérience de la guerre et le début de l'écriture. Il est mobilisé le 3 septembre 1939. Il consigne dans un cahier les déplacements de son régiment durant la drôle de guerre. Il est interné en Suisse avec 38 000 soldats français. Quelques mois plus tard, libéré, il regagne Paris où il trouve un travail à la mairie du XXe arrondissement. C'est par cette expérience de la guerre que Jean Meckert commence son travail d'écriture. Il rédige dès 1940 un roman inachevé sur la drôle de guerre, roman autobiographique où le narrateur, Augustin Marcadet, ressemble fort à Jean Meckert. En 1941, Gallimard édite le premier roman de l'auteur, Les Coups, œuvre qui est saluée par André Gide et Raymond Queneau. L'année suivante, il abandonne son métier pour se consacrer à l'écriture. En 1943, il rejoint un maquis dans l'Yonne alors que Gallimard publie son second roman, L'Homme au marteau. Dans les années suivant la guerre, Jean Meckert continue d'écrire. Cependant, si Gallimard publie quelques-uns de ses romans (La Lucarne, Nous avons les mains rouges, La Ville de plomb), le succès n'est pas là. Sous les pseudonymes de Duret ou de Mariodile, Meckert écrira de nombreux romans populaires entre 1944 et 1946. En outre, il commence à écrire des romans policiers : les enquêtes du commissaire Lenormand aux éditions Raymonde Fournier sous le pseudonyme de Marcel Pivert ; les enquêtes de l'inspecteur Lentraille sous le pseudonyme d'Albert Duvivier. À la demande de Marcel Duhamel, directeur de la Série noire, Jean Meckert écrira 21 polars sous le pseudonyme de John puis de Jean Amila entre 1950 et 1985. Il consacre de nombreux romans à la Première (Le Boucher des Hurlus) et à la Seconde guerre mondiale (La Lune d'Omaha, Au balcon d'Hiroshima) où il dévoile ses convictions anarchistes et anti-militaristes. Trois de ses romans policiers ont fait l'objet d'une adaptation pour la télévision dans la collection Série Noire initiée par Pierre Grimblat pour le compte de TF1 et de la télévision Suisse romande : Noces de souffre, Pitié pour les rats, La Lune d'Omaha. Jean Meckert travaillera dans le cinéma comme dialoguiste pour Yves Allégret (Quand la femme s'en mêle inspiré de Sans attendre Godot), André Cayatte, Maurice Labro ou Georges Lautner (Fleur d'oseille inspiré de Langes radieux). Des auteurs de romans policiers reconnaissent leur filiation avec Jean Meckert. C'est le cas de Didier Daeninckx qui lui rend hommage dans Nazis dans le métro (1996) - où André Sloga, écrivain et homme libre de 78 ans, est tabassé dans un parking et, se réveillera avec un trou de mémoire - et dans 12, rue Meckert (2001). De même, Patrick Pécherot situe l'action de Tiuraï (1996) à Papeete et qui a pour objet les expérimentations nucléaires sur lesquelles enquête le journaliste Thomas Mecker, que l'on retrouve dans Terminus nuit (1999).
Le Boucher des Hurlus Jean AMILA Folio policier n° 190 Pas en stock pas en stock
Terminus Iéna
(Doudou Magne (Géronimo) - 3)
Jean AMILA Série Noire n° 1559 Pas en stock pas en stock
La nef des dingues
(Doudou Magne (Géronimo) - 1)
Jean AMILA Série Noire n° 1468 Pas en stock pas en stock
Contest-flic
(Doudou Magne (Géronimo) - 2)
Jean AMILA Série Noire n° 1501 Pas en stock pas en stock
Les fous de Hong-Kong Jean AMILA Série Noire n° 1312 Pas en stock pas en stock
La lune d'Omaha Jean AMILA Folio policier n° 309 Pas en stock pas en stock
Noces de soufre Jean AMILA Folio policier n° 47 Pas en stock pas en stock
Jusqu'à plus soif Jean AMILA Folio policier n° 396 Pas en stock pas en stock
Jusqu'à plus soif Jean AMILA Série Noire n° 713 Pas en stock pas en stock
Le drakkar Jean AMILA Série Noire n° 490 Pas en stock pas en stock
Motus Jean AMILA Série Noire n° 170 Pas en stock pas en stock
Au balcon d'Hiroshima Jean AMILA Série Noire n° 2007 Pas en stock pas en stock
Le Chien de Montargis Jean AMILA Série Noire n° 1930 Pas en stock pas en stock