Librairie Scylla

8 rue Riesener
75012 Paris

M° Montgallet (ligne 8)

tel. 06.24.64.22.08

Ouverture sur rendez-vous
jusqu'à nouvel ordre

Vendredi / samedi : 10h à 19h

Librairie Scylla : SF Fantasy Fantastique - Livres neufs & occasions - Achat-Vente
L'Île des morts de Roger ZELAZNY, John BRUNNER ()

Francis Sandow - 1

L'Île des morts

(Isle of the dead)

Roger ZELAZNY, John BRUNNER

Alain DORÉMIEUX (Traducteur), MOEBIUS (Illustrateur (couverture))

Galaxie-bis n° 21 (OPTA)

Livre neuf indisponible à la librairie.

2 exemplaires d'occasion
à partir de 4,00 €

Exemplaires disponibles d'occasion

Chaque photographie correspond à l'exemplaire en vente. Cliquez sur la vignette pour agrandir la photo.

Dans la collection Galaxie-bis
Ref. 403068
Édition de 1971
État : Correct
À la librairie

5,00 €

Ajouter au panier
Poser une question

Exemplaires dans d'autres collections

Dans la collection J'ai Lu SF
Ref. 409155
Édition de 1973
État : Bon
Sur commande

4,00 €

Voir cet exemplaire
Ajouter au panier
Poser une question
  Ajouter à vos envies
et partagez votre liste d'envies
pour vous faire offrir des livres !
  Créer une alerte
pour être averti quand
d'autres exemplaires seront disponibles.

Quatrième de couverture

L'ILE DES MORTS ...où les hommes-dieux s'affrontent

...Quand j'ai abaissé ma main dressée, les éclairs et le tonnerre se sont déchainés. Un vent subit s'est levé, aussi vif qu'un chat sauvage, aussi froid que les souffles de l'Artique, et s'est engouffré autour de moi. La puissance me baignait, la température devenait de plomb. Les rideaux de pluie claquaient maintenant comme des fouets ; le jour était aussi noir que la nuit. J'ai éclaté de rire, et les eaux ont jailli en trombes qui dansaient comme des génies, et les éclairs ont continué inlassablement de jeter leur gant, mais jamais la machine ne faisait « tilt » Une nouvelle secousse sismique m'a fait perdre l'équilibre... Et ja me suis retrouvé en un lieu qui n'était ni solide ni liquide, ni gazeux. Il n'y régnait ni lumière ni ténèbres. Il n'y faisait ni chaud ni froid . Peut-être cette contrée gisait-elle à l'intérieur de mon esprit, peut-être ailleurs. Nous nous regardions, lui et moi. Je tenais un éclair dans mes mains vertes. Il ressemblait à un large pilier gris et son coprs était recouvert d'écailles. Il avait une mâchoire de crocodile et la férocité habitait son regard.

Sommaire

  • Le Long chemin de la Terre de John BRUNNER

Détails

Collection : Galaxie-bis

Éditeur : OPTA

Parution :

Poids : 168g